Rénover sa maison de vacances en Aquitaine

S'étendant de l'estuaire de la Garonne jusqu'à l'Espagne, la région d'Aquitaine est un terroir riche à découvrir qui présente de nombreux intérêts touristiques. Sa longue côte pourvue de plages de sable fin, la forêt landaise qui, avec ses 2 millions d'hectares, est la plus étendue d'Europe, ses villes et ses villages typiques attirent de nombreux visiteurs. Le marché de l'immobilier y est très favorable à l'investissement, et l'on peut acquérir une maison de vacances à des prix tout a fait raisonnables. Pour rénover une maison traditionnelle en Aquitaine, il est un certain nombre de choses qu'il est bon de connaitre.

Maison landais traditionnelles

Les maisons landaises traditionnelles sont des maisons de plain-pied, à colombage, avec un grand toit qui dépasse des murs. On trouve encore parfois un remplissage des murs en torchis, sinon il est fait avec un empilage de briques plates. Lors d'une rénovation, il faut s'assurer de la solidité de la structure en bois, car c'est elle qui tient toute la maison. Les madriers sont le plus souvent en chêne, qui est un bois qui vieillit très bien tant qu'il n'est pas soumis à l'humidité. Un aspect superficiel attaqué par la vrillette et légèrement taché peut cacher un cœur dur comme de l'acier. Mais une portion pourrie, surtout aux jointures, doit être impérativement remplacée ou renforcée. C'est souvent le cas des parties se trouvant sous une fuite du toit. Il ne faut pas hésiter à sonder le bois, en y plantant un clou par exemple, pour savoir à quoi s'en tenir.

Pour ce qui est du remplissage, si vous avez du torchis en bon état, gardez-le. C'est un excellent isolant, et il régule l'humidité intérieure. Pour remplacer les parties abimées, vous avez le choix :

- refaire du torchis, certaines associations tournées vers l'éco habitat peuvent vous conseiller

- utiliser des briques, ce qui n'est pas commode à cause du nombre de découpes

- utiliser du béton cellulaire type Siporex, qui se découpe facilement, et qui possède des propriétés mécaniques et d'isolation thermique intéressantes.

Il est bon de savoir que la chaux aérienne ou hydraulique fait bon ménage avec le bois, mais pas le ciment.

Les maisons traditionnelles landaises sont toujours ouvertes vers l'est et se protègent frileusement côté ouest d'où arrivent les intempéries emmenées par l'océan. Le côté sud est jugé trop chaud en été. Une treille agrémente la façade et est traditionnellement signe de bienvenue.